Espèce de sale vieux !

J’ai 53 ans. Personne n’est parfait. Ma prose n’est pas celle d’un jeune gars aux neurones nombreux et frétillants. J’ai bel et bien 53 ans. Bien qu’ayant conservé l’acuité intellectuelle d’un Prix Nobel de physique, le visage lisse et […]